Actualités • Mécénat •

Paroles de partenaires : Monique Gauthier s’y colle

Elle est la directrice du Groupement d’Employeurs 47-33, une union piloté par des entreprises, au service des entreprises et sans but lucratif, apportant moult solutions aux entreprises à la recherche de personnel, de formation ou de conseils RH. S’appuyant sur ses antennes d’Agen, Langon, Marmande ou Villeneuve sur Lot, le GE 47-33 et son agence d’intérim BOSS 47 n’ont eu de cesse que de s’adapter aux effets induits par la pandémie et ses confinements : « Ils ont été assez disparates en réalité, précise Monique Gauthier, mais globalement nous n’avons pas trop à nous plaindre. Cela nous a obligés à travailler et réfléchir différemment. Tout ou presque a été repensé petit à petit. Lors du premier confinement, les collaborateurs ont fait en sorte de rester connectés, mais il n’y a que madame Pénicaud pour croire que l’on peut télé-travailler avec les enfants à la maison. Bref, il a fallu s’adapter et maintenant, il faut pérenniser ce qui mérite de l’être et croyez-moi cela représente beaucoup au final ». La directrice du GE est passionnante parce que passionnée par son métier et sa faconde est légendaire.

Les innovations ont un peu poussé comme des champignons du côté d’une direction toujours en ligne avec sa directrice : « Nous avons dématérialisé le plus possible. Nous avons créé du e-intérim et déposé le nom. Chaque crise nous apprend que pour survivre, il faut s’adapter, se nourrir des expériences de tous ceux qui veulent bien les partager. Il faut se réinventer. Il nous faut maintenant appréhender l’après-COVID. Les deux mois qui arrivent vont être essentiels, mais de nombreuses choses découlant de cette crise vont rester, c’est évident. Attendons de voir comment les gens vont consommer, mais c’est une crise conjoncturelle et pas structurelle alors il faut rester positif. Il va y avoir de la casse cependant et attentions aux effets boules de neige bien sûr ». Comme beaucoup, Monique Gauthier est persuadée que l’arrivée des vaccins va redonner de l’allant et une certaine dynamique. Ces derniers sont aussi attendus avec une certaine excitation du côté de Comberlin, ses joueurs, ses dirigeants et ses supporters. De là à affirmer qu’ils seront nombreux à se faire vacciner…