Actualités • Mécénat •

Paroles de partenaires : Eddy Fizellier s’y colle

Ils sont, son épouse et lui, les gérants de l’entité SO COOC, spécialiste de la cuisine équipée installé sur la ZI des Dumes, à Langon . Comme beaucoup, ils prennent la deuxième vague de la COVID en pleine gu…., eux qui sont de nouveaux fermés au public : « Nous avions tiré notre épingle du jeu lors des mois qui ont suivi le déconfinement. Les gens souhaitaient rattraper le temps perdu dans le domaine de l’aménagement de la maison, même si cela restait un leurre. Depuis le 1e janvier, notre retard sur le chiffre d’affaire est en effet compris entre 20% et 30%. On aura travaillé au final neuf mois cette année, en restant optimiste pour ce qui nous attend début décembre. Un regain d’activité n’aura pas suffi, même si nous nous en félicitons ». Eddy loue ainsi la qualité des contacts en termes de qualification, des clients qui ont des projets concrets.

Là, de nouveau patatras, ‘une injustice’ comme notre partenaire tiens à l’appeler : « Des grandes surfaces peuvent continuer à vendre de la cuisine. Pas nous. Les constructeurs continuent à monter des maisons, à peindre et faire les finitions et nous n’avons pas le droit d’y proposer nos cuisines. J’espère fortement que nous pourrons redémarrer le 2 décembre. Nous avons embauché une commerciale avant le reconfinement et j’espère que nous pourrons poursuivre notre collaboration. De la même manière, comme nous travaillions ‘trop bien’, nous n’ouvrons pas droit aux aides et nous vivons sur notre trésorerie, et ce qu’il en reste. Et puis je pense qu’il va falloir apprendre à vivre avec ce virus, même si je me ferai vacciner dès que cela sera possible ». Concernant le rugby, Eddy ‘le Toulonnais’ se félicite que le Facebook du club soit performant. Il suit ainsi les résultats des diverses équipes et les commentaires avec acuité. Ses collaborateurs et lui seront de retour très vite à Comberlin, même si dans un coin de la tête, c’est pour Mayol et le RCT qu’il en pince.