Actualités • Séniors •

Benoît Gaudry est très attaché au…Rouge et Blanc

Educateur Sportif en Centre Educatif Renforcé, Benoît Gaudry fait en sorte de transmettre son amour du jeu de rugby aux jeunes qu’il encadre. Stoppé net alors qu’il venait d’aligner quatre feuilles de matchs en début de saison, le trois-quarts aile ou arrière Stadiste consacre désormais plus de temps à sa fille le dimanche : « Ma fille et mes copains, en effet. Je regarde pas mal la télé également et comme je ne suis pas forcément original, les sensations terrain me manquent, toucher le ballon en premier lieu. La reprise va être particulière car il va falloir un peu tout reprendre à zéro et ce sera long, long et douloureux. Maintenant le rugby, c’est comme le vélo, les sensations vont vite revenir. De plus, tout le monde va être mort de faim et ce sera forcément sympa même s’il faudra se montrer patients avant que la compétition ne reprenne ses droits ». Septembre…qui a dit septembre !!!

Et d’ici là, le jeune homme passé par Libourne, Lormont et Blaye pourrait bien avoir retrouvé une autre forme de sport, celle consistant à courir les férias : « Je croise les doigts, mais je ne m’emballe pas trop avec les restrictions qui sont encore annoncés. S’il fallait établir un classement des férias où l’on peut me trouver, ce serait Bayonne, Dax et Parentis. En y réfléchissant d’ailleurs, trois fêtes ou les couleurs sont le Rouge et le Blanc. J’aime faire la fête et depuis un an c’est réduit à sa plus simple expression dans ce domaine aussi. Je préfère
penser que les férias ne se feront pas et avoir au final une bonne nouvelle. Je croise les doigts ». Et si celles de Dax sont d’ores et déjà annulées, alors que les corridas, devraient, elles, pouvoir se dérouler, pour Bayonne l’espoir demeure et la féria se déroulera du 28 juillet au 1 e août. Enfin, point de date pour l’heure pour Parentis, mais un rendez-vous fixé en août. Benoît peut donc garder un petit espoir…